· 

Les confitures

Bonjour ! Voici un nouveau DUO dont je suis particulièrement fière : "Les confitures" !

 

Pourquoi avoir choisi ce sujet ? Car j'aime la nature morte, donner de l'âme aux choses du quotidien, les immortaliser dans une résonance de couleurs chatoyantes, c'est magique. Et puis j'adore faire des confitures... Rien de meilleur au petit déjeuner que les confitures maison non ? A chaque fois c'est une saveur différente, car l'alchimie de la cuisine "fait maison" opère sans standardisation du goût... Pour notre plus grand bonheur petits et grands...

 

Enfin, "les confitures" me rappellent un beau souvenir d'enfance, au risque de paraître "vintage". La chanson des 5 "Frères Jacques" avec leur costume délicieusement désuet à l'évocation des mimes ?... A Noël avec mes sœurs, nous avions joué cette chanson tellement drôle devant nos parents, collant moulant en prime, vous imaginez la scène (car vous n'aurez pas le privilège d'avoir une photo de moi en cette tenue petite fille...) ?

 

Je vous laisse découvrir cette chanson d’anthologie c'est tellement vrai !

 

Alors à vos tartines et vos confitures ! Bon petit déjeuner ! 

 

 

Paroles de la chanson La Confiture

par Les Frères Jacques

 

La confiture ça dégouline
Ça coule coule sur les mains
Ça passe par les trous de la tartine
Pourquoi y a-t-il des trous dans le pain

Bien sûr on peut avec du beurre
Les trous on peut bien les boucher
Ça ne sert à rien c'est un leurre
Car ça coule par les côtés

Faudrait contrôler sa tartine
La tenir droite exactement
On la met en bouche elle s'incline
Ça coule irrémédiablement

Et ça vous coule dans la manche
Et ça vous longe le pourpoint
De l'avant-bras jusqu'à la hanche
Quand ça ne descend pas plus loin

Et quand ça coule pas ça tombe
Le pain s'écrase entre les doigts
Ça ricoche et puis ça retombe
Côté collant ça va de soi

Au moment de passer l'éponge
On en met plein ses vêtements
Plus on essuie plus on allonge
Plus on frotte et plus ça s'étend


C'est pour ça qu'y'en a qui préfèrent
Manger de la crème de marrons
Ça colle au pain c'est sans mystère
C'est plus commun mais ça tient bon
On fait l'école buissonnière
De retour on prend l'escabeau
On va tout droit vers l'étagère
Pourquoi tourner autour du pot

Qu'elle soit aux fraises à la rhubarbe
On l'ingurgite goulûment
La confiture on la chaparde
On l'aime clandestinement
Puis un jour on est bien en place
On mène la vie de château
Dans les avions dans les palaces
On vous porte sur un plateau

La confiture qui dégouline
Qui coule coule sur les mains
Qui passe par les trous de la tartine
Pourquoi y a-t-il des trous dans le pain

Bien sûr on peut avec du beurre
Les trous on peut bien les boucher
Ça ne sert à rien c'est un leurre
Car ça coule par les côtés...


Écrire commentaire

Commentaires: 0